À propos

Chers lecteurs du Courrier de l’Environnement,

Nous connaissons votre attachement au Courrier de l’Environnement dont le dernier numéro (66)  est paru il y a un an, en avril 2016. Entretemps, comme vous le savez peut-être, la MaR/S qui pilotait cette publication a cessé d’être. 

Ayant à cœur de continuer à faire vivre cette aventure éditoriale, l’Inra a souhaité que l’équipe de la Mission Agrobiosciences (www.agrobiosciences.org),  qui travaille depuis plus de quinze ans sur les controverses agriculture/ alimentation/environnement/société, repense ce fameux « irrégulomadaire », tout en restant fidèle à sa liberté de ton, à son esprit stimulant, à son envie de partager et de mettre en perspective les débats et les savoirs.

Au cours des mois écoulés, nous avons cherché à garder le meilleur du Courrier tout en apportant notre propre patte. Et parce que nous ne saurions reproduire tel quel ce qu’a fait pendant trente ans une équipe singulière, un nouveau titre reflète ce tournant : Sesame. Le nom d’une espèce végétale, bien sûr, mais aussi un mot de passe qui symbolise l’ouverture à tous les sujets et les lecteurs. L’acronyme, enfin, de  Sciences Et Société, Alimentation, Mondes agricoles et Environnement.

Objet toujours aussi atypique et peu académique, Sesame se met pleinement à l’heure du numérique,  pour limiter les coûts environnementaux et financiers de son impression et de sa diffusion postale, réservée aux relais de documentation, aux lieux institutionnels, aux associations et aux organisations syndicales. 

Vous étiez abonnés au Courrier de l’Environnement, nous proposons de faire de même pour Sesame et d’envoyer les deux numéros annuels  (mi avril et mi-novembre) à votre adresse électronique. Pour vous désabonner, il suffira de nous l’indiquer par mail, à l’adresse suivante : revuesesame@gmail.com

Enfin, sachez que vous pouvez retrouver sur le blog forum, ici même, non seulement toutes les archives du Courrier de l’Environnement, mais aussi la revue Sesame, des articles scientifiques, des contributions diverses que chacun d’entre vous peut proposer, des notes de lecture et autres nourritures interactives…

Nous en sommes conscients, tout cela représente beaucoup de changements à la fois. Nous espérons toutefois que vous trouverez dans cette nouvelle formule matière à réfléchir, à sourire et à vous étonner. Et, qu’au fil du temps, Sesame vous deviendra tout aussi familier que l’était Le Courrier.

L’équipe de la Mission agrobiosciences-Inra.