Les échos & les threads

Published on 6 mars 2020 |

0

Les échos #10-2020

Ça s’affole du côté des nouveaux produits alimentaires. Le géant américain Cargill annonce l’arrivée de ses premiers succédanés végétaux de viande ce printemps, produits réalisés à base de pois et de soja. Héraut du secteur, Beyond Meat peine encore à transformer ses process et ses succès en dividendes. Résultats, l’entreprise, après une entrée fracassante au Nasdaq, a pris une claque en bourse. Les produits de la mer auront aussi bientôt leurs premiers substituts de synthèse, plusieurs entreprises sont sur les rangs dont BlueNalu qui vient de lever 20 M$pour son développement. Et dans quelques mois nous pourrons peut-être vous proposer une tasse de café de synthèse pour accompagner la lecture de ces échos… Forbes souligne d’ailleurs l’intérêt que portent les investisseurs à ces technologies dans lesquels ils ont investi 20 Mrds$ en 2019.


Au Royaume-Uni, le décrochage envisagé des standards européens, dans le cadre du Brexit, pourrait être une formidable opportunité pour les filières de qualité anglaises. En parlant de qualité, l’Alliance Rainsforest a annoncé le durcissement de ses critères de durabilité pour la filière cacao. Tesco, autre géant, a mis en place un programme pour que les producteurs de soja brésilien cessent de déforester. La fréquentation des réseaux sociaux a-t-elle une influence sur la façon dont nous envisageons le monde et en particulier sur nos comportements alimentaires ? Unilever vient d’annoncer la modification de ses communications de produits glacés à destination des plus jeunes.


DuPont de son côté combine les tests sensoriels et la science du cerveau pour tenter d’éliminer le biais le plus courant des testeurs, celui de faire plaisir à ceux qui les interrogent. Un peu à côté de nos pénates mais pas inintéressant, Technology Review s’est demandé si le coronavirus n’était la première « infodémie » ?

En début de semaine, ce fut en Australie la première journée sans incendie depuis 240 jours en Nouvelle-Galles du Sud, la région la plus touchée cette année pendant qu’en Afrique et au Pakistan les criquets font des ravages.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑