Les échos & les threads

Published on 13 mars 2020 |

0

Les échos #11-2020

On parle souvent du changement climatique à l’occasion des ouragans, cyclones, épisodes méditerranéens, tous mettant en jeu les océans ou les mers. Mais les lacs réagissent aussi au changement et les conséquences sont encore mal évaluées. Mikes Allen (Oxford) revient sur le cas, discuté, du méthane et propose quelques pistes de réflexions pour que la Nouvelle-Zélande, très concernée, puisse atteindre tout de même le zéro émission.


En Afrique du Sud, Le Cap projette d’investir 381 M$ pour sécuriser ses approvisionnements en eau après être passé à deux doigts de la panne sèche tandis qu’une sortie de crise semblait se profiler, en France, sur le Tolzac et le fameux lac collinaire de Caussade. En Californie il fait par contre de plus en plus sec. Quand on en vient à parler du climat, du carbone, du méthane, on finit toujours par arriver au locavorisme. L’anthropologue américain David Berris s’est demandé qu’est-ce donc diable qui pouvait caractériser un aliment « local ». Il a répondu aux questions de Knowable Magazine et son étude, parue dans Annual Review of Anthropology, est lisible ici

Alors que la polémique continue sur les prolongements de la saison de chasse aux sangliers dans certains départements, le Chasseur français s’est intéressé à la question de la pression de chasse sur les populations de ces animaux… vus de plus en plus souvent dans les zones périurbaines… France-Soir s’est intéressé au lait d’amande, plébiscité depuis une décennie en remplacement du lait de vache et son lactose, en regardant du côté de son coût écologique


Pendant qu’en Espagne le monde agricole se prépare à une grande manifestation à Madrid le 26 mars prochain, Ouest-France a profité du salon de l’agriculture pour enquêter sur la rémunération des agriculteurs. Et y voit la raison fondamentale du malaise du monde agricole.

En Finlande, on se demande comment moins gaspiller de pain et en Argentine, le gouvernement a annoncé une augmentation des taxes à l’exportation sur le soja pour remplir les caisses de l’État. En Russie, l’industrie du pétrole vient au secours des ambitions de Vladimir Poutine en matière d’OGM (création de 30 nouvelles variétés végétales et animales d’ici 2027). On progresse, c’est une bonne nouvelle, du côté de la Peste porcine africaine, notamment sur la connaissance du génome du virus. Et puisque c’est de saison, l’excellent site suisse Heidi a mis en ligne un papier très complet sur Covid-19, pour savoir de « quoiqu’on cause. » À lire les mains propres. Enfin, vous pouvez rêver de dinosaures en parcourant ce papier qui relate la découverte d’une tête parfaitement conservée dans de l’ambre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑