Les échos & les threads

Published on 20 mars 2020 |

0

Les échos #12-2020

Il apparaît déjà que la crise que nous traversons aura de profondes conséquences sur notre appréhension du monde et (peut-être) le confort dont nous avons bénéficié jusqu’ici. Jusque, probablement, dans nos comportements alimentaires et le retour en cuisine pour une partie de ceux qui avaient oublié comme se faire cuire un œuf. Le New York Times raconte que, juste après les sites de streaming pornographiques, le principal des requêtes adressées à Google concerne aujourd’hui les sites de… cuisine.


On a pu constater, en tout cas, la robustesse de nos systèmes alimentaires (voir le thread de mercredi) qui, malgré l’incroyable demande pré-confinement, ont tenu le choc. Reste à savoir si cette solidité ponctuelle, capable d’absorber un élan de panique, sera pérenne dans le temps. Se pose en effet la question des travailleurs saisonniers dans tous les pays occidentaux concernés, qui ne pourront avoir de visa, seront empêchés de se déplacer… Là est peut-être le talon d’Achille que nous n’avions pas deviné, en plus de la logistique qui fait circuler les produits alimentaires quotidiennement à l’échelle des continents. En Chine, le blocage a provoqué le pourrissement des produits aux champs… On ne manquera pas d’ailleurs de poser très vite la question de la robotisation des livraisons comme solution technique au désordre.


Reste maintenant à voir comment, après la crise, la politique agricole européenne sera amendée ou non pour tenir compte de cette donne nouvelle. En attendant, la Commission européenne a rendu publiques les mesures transitoires pour la Pac en 2021, avant l’entrée en vigueur de la réforme en cours. Puisqu’il y a des steaks de synthèse, du thon de synthèse, ne serait-il pas possible aussi de produire de l’huile de palme de synthèse ? Des recherches sont en cours, mais elles devraient prendre encore quelques années avant d’aboutir à une version commerciale. L’urgence étant donc toujours de faire évoluer la production vers des systèmes plus durables. Puisqu’on parle de durable, avez-vous entendu parler de la banane Pointe d’Or développée par le Cirad ? Spécialement développée pour sa résistance à la cercosporiose noire, elle offre une opportunité de développer une production de bananes bio française aux Antilles. Prévue pour arriver début mars dans les étals métropolitains, elle est pour l’heure produite par six exploitations.


Un peu en marge de nos préoccupations, mais on peut aussi penser à autre chose, saviez-vous que le jogging, sujet de brûlante actualité, est peut-être plus vieux qu’on le pense ? Saviez-vous également que l’architecture et le design pouvaient converser avec l’agriculture ? Vous me ferez remarquer que nous n’avons pas attendu la crise du Coronavirus pour percevoir notre dépendance aux technologies numériques, mais qu’en est-il de la propriété des données dans l’agriculture ?


Bon, sinon en vrai, tout est un peu bousculé mais on va pouvoir écouter des podcasts… Ou suivre la chronique forcément piquante d’Éric Chevillard qui vient de débuter un voyage dans son chez lui dont il nous livrera des bribes exhaustives




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑