Nous parlions récemment des entreprises à mission, mais voici venu ..." /> Les échos #14-2018 – SESAME

Les échos de Sesame

Published on 13 avril 2018 |

0

Les échos #14-2018

Nous parlions récemment des entreprises à mission, mais voici venu le temps des « plateformes à missions », comme Phenix qui fait l’interface entre les distributeurs et le monde caritatif pour limiter le gaspillage des produits alimentaires… Elle compte aujourd’hui, au sein de son réseau, 900 clients et 550 associations, comme le raconte ce papier de The Conversation. Pendant ce temps, au Royaume-Uni, Tesco prépare le lancement prochain de sa propre plateforme FoodCloud. Il faut dire qu’en cette contrée, le gaspillage concerne actuellement sept millions de tonnes de produits alimentaires par an pour une facture de 12,5 milliards de livres (14,3 Mrds€) ! Si le sujet vous concerne en tant que citoyen et que vous manquez d’idées pour faire mieux en la matière, ConsoGlobe a dressé une liste de 20 « trucs » pour moins gaspiller tandis que le blog Alternatives du Monde recense, notamment, les applis qui peuvent vous aider à être plus responsables. En tous cas, la problématique semble avoir définitivement pris dans la société. Il est aussi question des déchets au détour de l’interview de l’artiste anglaise Maisie Cousins rencontrée par Tracks lors d’une plongée dans les entrailles du Foodporn.

Un autre sujet a bien pris dans la société et c’est LE sujet de ce début de printemps (si si c’est le calendrier qui le dit). Dans Libération, le philosophe Thierry Hoquet revient sur le veganisme en estimant qu’en faire une morale est un non-sens. « Jusqu’où s’agit-il de réformer les instincts humains les plus primaires ? On n’accepte pas l’alimentation sinon sous sa forme la plus édulcorée comme on n’accepte pas certaines formes de sexualité. Pourtant, l’humain est traversé par différentes dimensions animales, élaborées de manière très culturelle » indique-t-il. On peut donc continuer à discuter ! S’ils ne seront pas d’accord, les militants du mouvement vegan pourront tout de même fêter les derniers chiffres de la consommation de viande, en baisse pour la troisième année consécutive en France.

Le Monde nous explique que le vin va faire son retour en Bretagne, dans la presqu’île de Quiberon avec une première vendange prévue pour 2024 (abonnement). Pour accompagner ces vins bientôt bretons, nous pourrons peut-être déguster un fromage qui soigne. Un emmental ainsi en développement pourrait avoir une action bénéfique sur certaines pathologies intestinales comme la colite. Et ce sans les OGM dont il fut question sur Arte (encore) cette semaine, avec la diffusion d’un long documentaire de Frédéric Castagnède, « OGM – Mensonges et vérités » (que nous n’avons pas eu le temps de regarder).

Signalons aussi la sortie du magazine agrIdées qui consacre son numéro de printemps au numérique dans l’agriculture, à l’heure ou Cédric Villani vient de rendre public son rapport sur l’intelligence artificielle.

Numéro 232 : “Les défis du numérique agricole”

Enfin, si l’actualité vous déprime, nous sommes heureux de vous offrir un antidote à la morosité. Des médecins se sont rendu compte qu’un médicament, le lacosamide, déclenchait chez une patiente des crises de rire incontrôlées et non motivées par l’ambiance autour d’elle. Ce qui semble moins douloureux que de concourir au #darwinarward en ingérant les piments les plus piquants du monde, comme nous le raconte également Marc Gozlan avec, à la clé, une migraine de compèteVos devoirs pour le week-end ? Apprendre l’échelle de Scoville par cœur (sans garantie d’innocuité !)

Tags: , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑