« Première<..." /> Les échos #38-2018 – SESAME

Les échos de Sesame

Published on 7 décembre 2018 |

0

Les échos #38-2018

« Première » sensation de la semaine, le report de la publication des ordonnances de la loi #Egalim par le gouvernement. Chacun en profite pour redire tout le mal qu’il pense, ouvertement ou non, de la loi (ici, ici, ) et les agriculteurs se préparent à manifester la semaine prochaine : ils ne veulent pas commencer à payer la taxe sur les pollutions diffuses sans que soient entrés en vigueur la loi Egalim et notamment les dispositions concernant le seuil de revente à perte. Enfin, pas tous.

La table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) a fait aussi sensation en suspendant l’adhésion d’une fabrique et de quatre plantations appartenant au géant malaisien du secteur FGV, fournisseur entre autres de Mars et Nestlé. Une suspension liée à la découverte de non-respect des conditions de travail suite à une info sortie par le Wall Street journal en 2015


Rien de vraiment étonnant par ailleurs, puisque les critères de certifications viennent d’être revus à la hausse pour prendre en compte la déforestation et les droits de l’homme, 15 ans après la création d’un dispositif largement critiqué pour son asymétrie (page 26 et suivantes) et le manque de poids des producteurs dans ses instances. Mais de nombreuses voix se demandent d’ailleurs si ce durcissement ne survient pas… un peu trop tard ?

Tiens, c’est l’occasion, s’il vous prend l’envie d’approfondir le sujet, de vous poser la question de ces normes transnationales (PFSC, MSC, RSPO…) qui viennent encadrer aujourd’hui les productions agricoles et industrielles. Qui sont-elles, que veulent-elles, pour qui roulent-elles ? Et si vous avez encore plus le temps, mais c’est le week-end n’est-ce pas, pour aller plus loin encore, d’écouter Alain Supiot et son cours de 2014 au Collège de France lors duquel il donne à comprendre comment le système glisse, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, d’un cadre collectif assumé au règne du consentement individuel.

Mais pendant ce temps-là, soyez sans crainte, les affaires continuent. La BBC nous annonce que la déforestation de l’Amazonie n’a jamais été aussi intense, 7 900 kilomètres carrés en 12 mois, l’équivalent de la surface de l’agglomération londonienne. De triste augure avant l’entrée en fonction du nouveau président brésilien en janvier, lui qui a promis de fondre ministères de l’Environnement et de l’Agriculture en une seule entité. Les géants de la viande brésiliens, comme le patron de Minerva Foods, ne s’y trompent pas qui voient s’ouvrir devant eux une ère de prospérité délivrée de la plupart des contraintes qu’ils se plaignaient de subir.

Ici en Europe, on cherche au contraire à faire plus vert que son voisin. Ainsi Panzani lance une filière blé dur responsable qui vise le « zéro résidus de pesticides », un programme déjà à l’œuvre en Belgique, mais qui survient en France dans un contexte de grandes difficultés pour la filière blé dur. La filiale française du groupe d’Ebro entend aussi devenir le numéro 1 du bio en France pour s’imposer comme le « leader du bien manger » dans le pays ? Rien que ça.

On a parlé ici déjà des insectes souvenez-vous, mais il y a déjà des bugs dans la filière. On a appris qu’Entomofarm venait d’être placé en liquidation judiciaire. Le futur des insectes ne se niche-t-il pas alors dans les boissons ? On trouve aujourd’hui des fourmis dans du…gin, au même titre que du cannabis, du collagène de célébrité, de la truffe et jusqu’à une odeur de vieille momie ! De Gin, il n’est naturellement pas question à Téhéran qui a d’autres chats à fouetter (ah pardon, il faudra peut-être bientôt changer nos expressions lorsqu’elles impliquent des animaux comme le réclame Peta), en effet, la capitale iranienne s’enfonce inexorablement dans le sol. Jusqu’à 25 centimètres par an dans certains quartiers, probablement à cause de l’extraction d’eau dans le sous-sol. Couler en plein terre, voilà un paradoxe bien moderne et inquiétant.


Bon week-end !

Tags: , , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑