Les échos & les threads

Published on 20 décembre 2019 |

0

Les échos #39-2019

par Yann Kerveno

Derniers échos de cette deuxième saison, alors partons faire un petit tour d’horizon voulez-vous ?  Terre-Net s’est demandé si la présidence Macron avait tenu ses promesses pour l’agriculture, et le bilan est, en même temps, bon et mauvais ! Au Royaume-Uni, BoJo a gagné, incontestablement. Alors les marchands se pressent aux portes, sinon du pénitencier, au moins à celles du Royaume-Uni. Les groupes de pression des industriels des États-Unis sont à pied d’œuvre pour tenter, déjà, de faire converger la législation du Royaume-Uni, vers celle de leur propre administration.


En Ukraine, les préoccupations sont tout autres nous explique Bloomberg, le monde agricole y redoute l’emprise du marché mondial et le projet des autorités d’autoriser les ventes de terres agricoles suscite des manifestations. Aux États-Unis, c’est une véritable « crise de la dette » qui risque de faire sortir de la production un nombre très important d’agriculteurs. Il n’est pas facile de combiner le monde moderne avec les activités agricoles, même El Pais se demande si la campagne n’est pas, elle aussi, grandement menacée par l’ubérisation ? Et même si c’est bientôt Noël, oublions le vieux fantasme de nourrir nos villes avec leur seul hinterland.

Au chapitre des controverses de la semaine, il y a cette nouvelle série d’analyses d’urines croisées, destinées à détecter la présence de glyphosate, qui vient confirmer les résultats obtenus voici quelques semaines par les journalistes du mensuel du Morbihan. En filigrane de ces questions possiblement sanitaires se posent d’autres questions à la fois économiques, éthiques… Ainsi le cas des litchis est-il emblématique (bon, on est d’accord, rien que pour le bilan carbone on devrait se passer d’en consommer). Produit en France, à la Réunion, ce petit fruit juteux ne peut pas être compétitif avec son rival malgache qui nous parvient après avoir subi des traitements interdits chez nous.

Dans le Gers, Nataïs, spécialiste de la production de maïs à pop-corn, met en œuvre des drones pour juguler le datura sur 7 000 hectares de culture. Puisqu’on parle de maïs, vous avez peut-être entendu parler du maïs qui se prend pour une légumineuse ? Non ? Alors sachez qu’un maïs du Mexique, présente la particularité, absente en temps normal, de tirer l’azote de l’air, en plus de celui qu’il peut mobiliser dans le sol… Voilà peut-être une clé importante pour diminuer la fertilisation chimique ? D’autres chercheurs, anglais, annoncent pour leur part avoir trouvé une autre clé pour améliorer la productivité des plantes par une plus grande efficacité de la photosynthèse. Il est question du fonctionnement d’une protéine appelée cytochrome B6F complexe. Il fut aussi question de pomme de terre et de génie génétique ces derniers jours avec l’autorisation de commercialisation prononcée aux États-Unis pour trois nouvelles variétés de patates résistantes au mildiou. Si vous voulez en savoir plus sur cette résistance, je ne peux que vous conseiller cette discussion entre deux lecteurs attentifs des échos (et fouillez dans les réponses pour ne rien perdre !) Comme quoi, sur twitter, on sait aussi discuter !

Et pour les vacances ? Un peu de lecture, vous trouverez ici la compilation des « long read » de Nature publiés en 2019 mais vous saurez aussi, en cliquant ici, pourquoi les bisons peuvent, mieux que les hirondelles, faire le printemps ! L’occasion, tiens, de jeter un œil nouveau sur la belle histoire des loups de Yellowstone à qui on attribue, peut-être un peu vite, un rôle de promoteurs de la biodiversité. Sachez aussi que si l’on n’a toujours pas tranché pour savoir qui fait l’œuf ou la poule, pour le fromage, c’est la mouche ! Et non le contraire.

Bonne fin d’année, et rendez-vous en 2020 !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑