Par Yann Kerveno.

[Microfermes] Le parcours de Guillaume – SESAME


Croiser le faire

Published on 5 mai 2017 |

0

[Microfermes] Le parcours de Guillaume

Par Yann Kerveno.

Guillaume Boitel a fait des études. Il voulait être géologue, sismologue. Il est arrivé aux portes du Graal. Au moment d’entamer sa thèse, il fait demi-tour. Le recherche le tentait, mais pas dans les conditions qu’il entrevoyait. Au pied de sa thèse, il effectue demi-tour pour se former à l’informatique, branche dans laquelle il exercera quelques années. Mais tout cela ne vaut pas grand-chose, il a besoin d’un autre horizon. Par une Amap dont il est membre, il découvre le maraîchage, s’intéresse.

Trois ans

Il va jusqu’à donner la main au maraîcher, discute longuement avec lui. L’évidence finit par s’imposer. Il sera maraîcher. Après sa formation, il entre en stage chez un maraîcher bio, qui lui propose de pérenniser son poste sur l’exploitation et de s’associer. Mais il finit par choisir la voie de l’installation. « Il m’aura fallu trois ans pour trouver la ferme ici à Mécrin. Pendant ces années, j’ai continué à travailler, à apprendre ce métier. » Pour commencer son activité officiellement le 7 janvier 2010.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑