Si à l’idée de passer dans l’autre monde (ou pas), vos préoccu..." /> Plus écolo, tu meurs… – SESAME

Bruits de fond

Published on 20 décembre 2017 |

0

Plus écolo, tu meurs…

Si à l’idée de passer dans l’autre monde (ou pas), vos préoccupations vont surtout aux générations futures, ce livre est fait pour vous. Des obsèques respectueuses de l’homme et de la planète, c’est possible. Grâce à Brigitte Lapouge-Déjean et Laetitia Royant, qui ont mené l’enquête dans de nombreux cimetières et autres jardins, voici venu un « guide de survie en milieu funéraire ». Plus écolo, tu meurs !

Que vous évoque le milieu funéraire ? Des allées délimitées par le désherbant, des dalles de marbre froid posées sur du béton, ornées de quelques fleurs faméliques en plastique ou bouquets fanés que les vivants ne viennent plus entretenir. Personne n’a vraiment envie de déambuler en ces lieux sinistres, mais cela pourrait bien changer. Il y a tant d’idées à (re)découvrir dans ce livre, comme les cercueils en carton peint, les cimetières arborés des Russes, les tumulus harmonieux ou les tombes végétalisées. La mort lovée dans un jardin…

Notez que la première partie (Prévoir) est un vade-mecum de tout ce qu’il est licite de faire et d’occuper, des espaces municipaux aux alternatives, de la dispersion des cendres aux autres sépultures. Au passage, on apprend beaucoup – savez-vous la différence entre un caveau, un caveautin, un cavurne ?-  pour organiser et financer des obsèques, dernières volontés comprises. 150 pages pour ne rien oublier, notamment la délicate appartenance des cendres….  Au final, ne reste plus qu’à entretenir « naturellement » le souvenir et la tombe. Des espèces végétales variées, des couvre-sols, des arbustes pour faire des cimetières des espaces verts presque comme les autres. Et alors, on se prend à rêver d’un autre monde, plus écolo et surtout plus vivant.
Brigitte Lapouge-Déjean et Laetitia Royant « Funérailles écologiques. Pour des obsèques respectueuses de l’homme et de la planète » (Ed. Terre vivante, octobre 2017).

Tags: ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑